Aider les indépendants à envisager l’entrepreneuriat sereinement, c’est ce qui m’a motivée à créer ce site. Le bien-être au travail et la santé mentale, ça n’a pas de prix. Surtout quand on est à son compte et qu’on a donc (presque) toutes les cartes en mains pour rester maître de ses missions.


Pourquoi j’ai crée ce site : Le besoin de prendre une pause (futée)

L’idée du site « La Pause Futée » est née à une époque où j’avais besoin de me poser et de reprendre mon souffle. J’avais passé 5 ans dans un groupe média certes à taille humaine, mais avec de fortes ambitions de croissance et dans lequel chaque salarié se voyait confier de grosses responsabilités. C’était valorisant et gratifiant les premières années, mais lorsqu’il a fallu repenser l’ensemble de notre modèle pour supporter les objectifs de croissance après une année record, le désenchantement a été total.

J’avais le sentiment que les 6 derniers mois que j’avais passés à me battre contre des moulins à vents m’avait laissée exsangue. Je souhaitais reprendre le contrôle de mes missions et de mes objectifs professionnels. L’idée de me lancer en tant qu’auto-entrepreneur s’est donc imposée et m’a redonnée l’envie de bien faire.


Envisager l’entrepreneuriat sereinement

J’étais sûre de deux choses en créant ce site :
  • Je souhaitais cultiver une certaine manière de faire de l’entreprenariat et d’envisager le travail. Après m’être insidieusement mise une pression démesurée sur les épaules pendant des années, je savais ce que je ne voulais plus. Et je ne souhaitais pas non plus que d’autres fassent la même erreur que moi.
  • J’ai aussi un master de philosophie et j’ai pris l’habitude de m’interroger sur toutes les expériences que je traverse. J’ai par conséquent aimé me plonger dans les multiples sites Internet qui gravitent autour du développement personnel. Néanmoins, je n’ai pu que constater à quel point certains manquaient de rigueur et de méthodologie. De nombreux sites ont recourt à des arguments d’autorité et utilisent des concepts sans les définir. Je ne prétends pas être enseignant-chercheur, mais j’ai à cœur de démontrer ce que j’avance. J’ai surtout l’ambition d’apporter de la valeur à mes lecteurs.

Je n’avais donc pas envie de créer simplement un site à mon nom comme site vitrine de mes compétences. J’avais surtout un désir d’écriture et de partage. C’est donc tout naturellement que j’ai crée un blog pour donner mes conseils et ma vision du travail et de l’entreprenariat. 

Le mot « Pause » s’est imposé car il évoque le calme, la méditation… Des notions qu’on a de manière générale bien du mal à associer à l’entrepreneuriat. Ce moment que l’on s’accorde est pourtant loin d’être synonyme d’oisiveté. C’est même tout le contraire. On ne prend de pause qu’après un effort ! Les pauses nous aident alors à prendre du recul voire à être plus productif dans notre travail. 

Si c’est une pause futée et qu’on recharge ses batteries tout en recevant des conseils, c’est encore mieux !