Rédacteur web pas cher : dépensez moins sans perdre en qualité

Certaines entreprises déboursent des dizaines de milliers d’euros pour la création d’un site web puis rechignent à dépenser quelques centaines d’euros par mois pour obtenir des articles de qualité. Même si certains freins sont parfaitement compréhensibles, les personnes qui agissent ainsi obtiennent bien souvent l’inverse de ce qu’elles espéraient.

Une stratégie de contenu pertinente et des articles à haute valeur ajoutée sont aujourd’hui devenus indispensables pour faire face à la forte concurrence sur Google. Pire, un rédacteur web pas cher peut en réalité vous coûter très cher à cause du risque de pénalités Google ! Voyons ensemble ce qu’il faut savoir avant de faire appel à un rédacteur web pas cher.

Vous pouvez aussi cliquer directement ici, pour découvrir comment avoir accès à des tarifs moins élevés, sans rogner sur la qualité.

La production de contenus bon marché peut vous pénaliser

Beaucoup de clients ont du mal à concevoir la rédaction de contenus optimisés pour le SEO comme une compétence à part entière. Ils décident donc de faire des économies sur ce poste de dépenses et se mettent en quête d’un rédacteur web pas cher. Mais ils devraient faire attention à ne pas devenir les dindons de la farce.

Les rédacteurs web ne sont pas de bons samaritains

Malheureusement, il faut savoir qu’un bon rédacteur web bon marché, ça n’existe pas. 

Je m’explique. 

Si vous avez recours à un rédacteur web qui propose des tarifs très compétitifs, c’est que lui-même y trouve un intérêt. Le temps qu’il consacrera à la rédaction de vos articles sera donc réduit au minimum. C’est sa rentabilité qui en dépend ! Or, pour se démarquer aujourd’hui sur Google et obtenir une place dans la SERP, il ne faut pas se contenter de faire du remplissage. Je pourrais tout à fait moi aussi facturer des articles à moins de 4 centimes du mot, car rédiger 1000 mots en une heure, je sais parfaitement le faire. Mais ne vous attendez pas à un article de qualité pour un prix aussi dérisoire ! 

Certaines étapes clés prennent du temps et ne doivent pourtant pas être négligées  : 

  • La mise en place d’une stratégie éditoriale en amont est impérative pour obtenir du trafic qualifié sur un site web. Or, vous pouvez être sûr que cette étape sera mise de côté si le tarif horaire pratiqué par le rédacteur web est bas ;
  • Le temps consacré à la recherche de sources fiables est lui aussi primordial pour produire du contenu utile, précis, exhaustif et surtout avec un point de vue original. Il n’y a que comme ça que vous soignerez votre réputation auprès des utilisateurs (et de Google !) ;
  • Le travail d’optimisation pour les moteurs de recherche est également une étape essentielle, mais prend également du temps pour être correctement mené.

Si les tarifs sont bas, le rédacteur web que vous aurez embauché devra faire des choix pour rester rentable. Il va donc sauter certaines étapes (pour ne pas dire toutes) pour gagner du temps. C’est inévitable ! C’est un peu comme un restaurateur qui proposerait des plats à prix cassés, mais en rognant sur la qualité et la quantité…

Les exigences de Google ne cessent de se renforcer avec le temps

Pour gagner du temps, le rédacteur à bas coût risque aussi de recourir à une pratique que Google aime de moins en moins et détecte de mieux en mieux : la reformulation de contenus existants. Cette pratique a longtemps été en vogue, car elle permettait de gagner du temps dans la production de contenus sans faire de contenu dupliqué. Si cette pratique n’entraîne pas nécessairement de sanction, on sait en revanche que Google met de plus en plus en avant les contenus originaux. Les sites qui se contentent de synthétiser ce qu’on peut trouver partout ailleurs ont donc très peu de chance de remonter sur des requêtes concurrentielles !

De manière générale, un texte à la syntaxe approximative, pauvre en contenu et mal optimisé pour le SEO a aujourd’hui très peu de chances de remonter sur les moteurs de recherche. Non seulement vous aurez payé pour un service médiocre, mais vous aurez même débourser de l’argent pour rien.

Quelle est l’utilité d’avoir du contenu sur son blog si personne ne le lit ou s’il fait fuir vos visiteurs ? C’est pourtant ce qui risque d’arriver si les contenus ne répondent pas aux exigences de Google. 

La rédaction d’articles : un investissement sur le long terme

Acheter une prestation de rédaction web SEO n’est pas un acte anodin, loin de là. Cet achat équivaut en réalité à un investissement. Si l’on reprend la définition de ce terme, voilà ce que cela signifie pour votre site : 

  • Il doit être envisagé sur le long terme et peut produire des résultats longtemps après l’achat de la prestation ;
  • Il peut être très rentable et rapporter bien plus que ce qu’il a coûté ;
  • Il peut au contraire vous coûter cher s’il présente des lacunes (pénalités Google bonjour !)

Si la prestation est de qualité, un article optimisé, riche et pertinent peut booster le trafic d’un site web. C’est aussi un cercle vertueux sur le long terme qui peut avoir des répercussions bien plus importantes que ce que vous pensez. Certains algorithmes de Google sont “sitewide”. Cela signifie qu’ils affectent tout le site et pas seulement une seule page. C’est le cas de la mise à jour Google la plus importante survenue en 2022. 

En août 2022, Google a déployé un nouvel algorithme, appelé “Helpful Content Update”. Son but : classer les résultats de recherche en fonction de leur utilité pour les internautes. Grâce à cet algorithme, Google parvient maintenant à déceler plus finement l’originalité, la richesse et la précision d’un article.

 Comment fonctionne le nouvel algorithme de Google ? 

Concrètement, il analyse la proportion de contenus avec des signaux faibles présents sur votre site. Ces pages mal perçues par Google, on les appelle parfois des “pages zombies”. 

Voici quelques éléments qui peuvent indiquer leur présence sur votre site  :  

  • Certaines de vos pages sont pauvres en contenu et illisibles pour les moteurs de recherche ;
  • Plusieurs pages sont très peu (voire pas du tout) consultées par les utilisateurs ;
  • Nombre d’articles ou pages présentent de très mauvais signaux Google Analytics (taux d’engagement bas, temps passé par page insuffisant…).

En fonction du nombre de contenus disponibles sur votre site web, ces pages fantômes peuvent vous coûter cher. Si elles représentent une proportion trop importante des articles que vous publiez, vous vous exposez à recevoir une pénalité Google sur l’ensemble du site. C’est la hantise de n’importe quel site web puisque vous pouvez perdre tout votre trafic en quelques heures.

Supprimer des articles mal écrits : une fausse bonne idée ?

 Vous pourriez vous dire qu’il suffit de supprimer ces pages. Le problème, c’est qu’en ayant régulièrement recours aux services d’un rédacteur web low cost, cette stratégie risque de vous transformer en pompier pyromane. Cela n’a aucun sens de payer pour un service si l’on doit ensuite presque systématiquement supprimer le contenu ! 

Sans compter que la suppression de contenus existants n’est jamais idéal pour un site web. Pour peu que vous ayez mis en place du maillage interne et que vos articles aient été repris par d’autres sites web, cela peut grandement vous pénaliser. Soyez donc très vigilants avant de supprimer certains articles. Vous éviterez ainsi : 

  • Les redirections cassées (les erreurs 404 sont très mauvaises pour le référencement et tout aussi délétères pour l’expérience utilisateur) ;
  • La perte de backlinks intéressants (si les articles supprimés étaient cités par d’autres sites faisant autorité) ;
  • L’affaiblissement de votre maillage interne (un article peut être de mauvaise qualité mais permettre des redirections internes tout à fait pertinentes).

Les rédacteurs web premium : un meilleur retour sur investissement

Maintenant, voyons ce que vous obtiendrez en ayant recours à un rédacteur web premium (donc formé aux bonnes pratiques SEO), qui pratique forcément des tarifs plus élevés.

Les rédacteurs web SEO exercent pour la plupart leur métier par passion et passent du temps à prospecter pour trouver des bons clients. Si vous acceptez leur tarif, ils ne voudront pas vous laisser filer ! Ils pourront aussi se permettre d’être consciencieux et passeront le temps nécessaire pour produire des contenus à haute valeur ajoutée. 

Si les tarifs vous semblent élevés, notez bien que les rédacteurs en question ne seront pas forcément plus rentables que les rédacteurs web à prix cassés. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils passeront nécessairement plus de temps sur vos contenus pour justifier leurs tarifs et garder le partenariat ! 

L’expérience et le temps passé sur vos articles leur permettront de produire des textes de qualité. Vous devriez donc avoir des bons signaux utilisateurs à la clé : 

  • un bon taux de “returning visitors” (visiteurs qui reviennent régulièrement sur votre site) ;
  • des utilisateurs qui restent longtemps sur vos pages ;
  • un faible taux de rebond avec des internautes qui consultent plusieurs pages avant de quitter le site. 

Faire appel à un rédacteur web de qualité est une stratégie gagnante à long terme

Si votre blog cumule les bons signaux utilisateurs sur plusieurs articles bien placés, Google va récompenser l’ensemble du site web par un meilleur positionnement. Des articles publiés auparavant peuvent donc voir leur positionnement s’améliorer grâce à la publication de nouveaux articles riches et optimisés. 

De plus, le comportement d’un utilisateur diffère s’il atterrit sur un article utile ou au contraire faible en qualité. Tous ces signaux sont analysés par les moteurs de recherche et auront des répercussions sur votre positionnement.

Si les informations ne sont pas suffisamment précises, l’internaute va revenir en arrière et cliquer sur un autre résultat de recherche.

Carton rouge pour votre site web ! Pour Google, c’est un indice clair de mauvaise expérience utilisateur. C’est aussi le signe que votre site n’est pas forcément fiable. Si l’expérience se répète trop souvent, cela va affecter votre référencement car les algorithmes finiront par dégrader le positionnement de vos articles dans les moteurs de recherche.

Le rapport bénéfice / risque d’un rédacteur web pas cher n’est pas intéressant

Finalement, un article premium ne vous coûtera pas si cher que ça si l’on considère les nombreux bénéfices que vous pouvez en tirer sur le long terme. Un site web ne peut pas se contenter de produire du contenus pour attirer du trafic. Il doit être crédible, persuasif et surtout, bien ciblé. Autant d’éléments qu’un rédacteur web formé au SEO et aux techniques de rédaction saura mettre en oeuvre pour votre site web.

Pensez aussi que lorsque vous achetez un article par exemple, vous ne devez débourser de l’argent qu’au moment de l’achat. Pourtant cet article pourra encore vous apporter du trafic des années après ! Il faudra peut-être l’actualiser de temps en temps pour qu’il soit toujours à jour, mais c’est incomparable avec le temps consacré à la production d’un article complet.

Enfin, la concurrence sur Google aujourd’hui est telle que le moteur de recherche n’a jamais été aussi exigeant. Celle-ci va d’ailleurs continuer à s’accélérer dans les mois à venir, car le déploiement de la “Helpful content update” n’en est qu’à ses débuts. Elle vient même d’être renforcée par la Core Update de mars 2023, ce qui prouve que c’est une tendance de fond.

Le métier de rédacteur web SEO devient donc de plus en plus stratégique et force est de constater que les tarifs ne baissent pas.

Quelques retours de mes clients qui ont eu recours à des rédacteurs web pas chers

Je le répète, si vous recourez à un rédacteur web bon marché, il passera le moins de temps possible sur votre article pour rester rentable (il faut bien qu’il s’y retrouve lui aussi !). Ne pensez donc pas qu’il vous livrera un article de qualité. 

J’ai moi-même des clients qui sont passés par Textbroker (une plateforme de rédacteur web low-cost). Sachez que certains d’entre eux n’ont jamais utilisé l’intégralité de leur crédit tant l’expérience s’est avérée catastrophique ! Je ne dis pas que les rédacteurs qui écrivent sur les plateformes sont mauvais attention ! Je suis moi-même passée par là. J’explique juste qu’on ne peut demander à un rédacteur sous-payé une prestation haut de gamme. Si vous êtes dans un domaine avec une forte concurrence, les sites web qui auront eu recours à des rédacteurs web premium triés sur le volet vous passeront donc devant.

Et si on prenait de la hauteur sur le phénomène des rédacteurs pas chers ?

L’époque où le bourrage de mots-clés suffisait à gagner quelques places dans Google est révolue et c’est tant mieux ! Pensez qu’avant d’être en recherche d’un rédacteur web, vous êtes vous-même utilisateur de Google. En tant que consommateurs, nous sommes contents que les moteurs de recherche améliorent leurs algorithmes et proposent des contenus pertinents. Si tout le monde s’offrait les services de rédacteurs web low cost, on verrait rapidement une dégradation des contenus proposés. A la clé, nul doute que nous serions tous perdants !

Si malgré tout vous souhaitez réduire les coûts, sans rogner sur la qualité, je vous donne mes conseils dans cet article :

Tarif du rédacteur web : comment les fixer (avec mes astuces pour réduire les coûts) ?

Laisser un commentaire